Shannon Bool

Tapisseries, sculptures et photogrammes
Musée d’art contemporain de Montréal
19.10.2016 – 15.01.2017

L’œuvre de Shannon Bool est influencée par la littérature, la psychologie, l’histoire de l’art et la décoration. L’artiste a, au fil des années, développé une pratique artistique s’inspirant fortement d’études artisticohistoriques sur la surface et l’ornementation, études selon lesquelles les motifs décoratifs deviennent des éléments perturbateurs dans les photogrammes et les tapisseries à grande échelle.

Pour Le Grand Balcon, Bool a conçu deux nouvelles tapisseries, chacune représentant un symbole du début de l’ère moderniste. La plus petite des deux se fonde sur une photographie de l’une des entrées de marbre du célèbre bâtiment d’Adolf Loos à Vienne, la « Looshaus ». La Looshaus (également connue sous le nom d’édifice Goldman & Salatsch) est considérée comme le premier exemple d’architecture moderniste de la ville, et comme l’une des structures les plus importantes de l’âge moderne viennois (de 1890 à 1910). Bool a réalisé dans l’image le collage d’un mannequin, lequel se reflète à l’infini sur l’ensemble de la tapisserie.

Un mannequin apparaît également dans la seconde tapisserie, The Five Wives of Lajos Bíró, tirée cette fois d’une photographie documentaire de design commercial moderniste. La photographie représente ici le « Pavillon de l’Élégance » que l’on retrouvait à l’Exposition internationale de Paris de 1925, où la Siégel & Stockman Company a présenté ses premiers mannequins modernistes. Hautement stylisés et idéalisés, ceux-ci ont immédiatement été acclamés (Siégel & Stockman a reçu une médaille d’or pour sa création). Dans la tapisserie de Bool, des motifs de malagan, de Papouasie en Nouvelle-Guinée, sont superposés à leurs silhouettes. La juxtaposition de figurines papoues et d’instruments de consommation occidentaux est signe des tensions qui existent dans l’histoire visuelle du modernisme. Le processus de production des tapisseries pousse cette rumination plus avant : les images de Bool sont créées par des moyens numériques, et agrandies à un point tel que leur faible résolution devient partie intégrante des motifs tissés.
—PP

Looshaus, The Five Wives of Lajos Bíró et Untitled (marble floor) sont des commandes de La Biennale de Montréal produites pour Le Grand Balcon.

Biographie