Lena Henke

dooms day room, 2016
Greenwich, 2016
split, 2016
The Temple of the ducks, 2016
Musée d’art contemporain de Montréal
19.10.2016—15.01.2017

Les sculptures de sabots de chevaux en céramique de Lena Henke sont séduisantes et féminines; des pièces de monnaie y sont glissées dans ce qui ressemble à des fentes, des décolletés ou des vagins. Les formes creuses des sabots sont à la fois robustes et gauches, et suggèrent des gratte-ciels aux mouchetures évoquant du briquetage. Certaines des œuvres incluent des contenants de lait d’un plastique semi-opaque, et se transforment ainsi en un genre d’hybride animal-rebut maison. Les sculptures de Henke laissent deviner un certain fétichisme envers les chevaux, la sexualité féminine, le subconscient et le collage, dans un monde surréaliste, presque daliesque.
—PP

Crédit: Guy L’Heureux, La Biennale de Montréal 2016

Biographie