Chris Curreri

Kiss Portfolio, 2016
Sixes and Sevens, 2016
Musée d’art contemporain de Montréal
19.10.2016—15.01.2017

Sur les plans formels et conceptuels, les recherches de Chris Curreri soulèvent des enjeux relationnels. Partant du principe que le rapport à l’autre ne se définit pas en termes de propriétés inhérentes, mais plutôt à travers l’expérience et l’échange mutuels, ses œuvres présentent un caractère sensible, voire sensuel. La tactilité et la corporalité qui se dégagent de ses photographies, films et sculptures agissent comme des outils permettant d’ouvrir un dialogue avec le spectateur autour du tissu social, compris comme espace de convergence des variables interrelationnelles. La pratique de Curreri relève également de la spécificité du travail en atelier, suivant un mode de production qui répond et s’ajuste aux matériaux en phase de transformation. Ces interactions trouvent leur extension en galerie, où le spectateur peut à son tour modeler les matériaux – cette fois subjectivement – en leur conférant un sens nouveau qui ressort directement de son expérience personnelle.

Les deux œuvres présentées dans le cadre du Grand Balcon rendent compte de la préoccupation de l’artiste pour la notion de « queerness » entendue comme un concept intrinsèquement relationnel. Évoquant une sexualité charnelle, presque tangible, Kiss Portfolio est une série de photographies où figurent huit plans rapprochés d’hommes qui s’embrassent, mais qui simultanément renvoient à un ensemble de compositions abstraites représentant une matière inconnue en train de fondre. Allant de pair avec cette série, Sixes and Sevens est un ensemble de sculptures en céramique qui met en relief des formes abstraites superposées et encastrée les unes dans les autres. Bien que ces sculptures ne suscitent pas d’emblée une reconnaissance figurative spécifique, l’apparence humide et organique, presque vivante, de la céramique peut générer des analogies formelles avec les corps photographiés. Les deux séries projettent ainsi une forme de dualité : alors que les plans rapprochés des baisers offrent une ouverture vers l’abstraction, la matérialité de la céramique rejoint un caractère figuratif et charnel.

Biographie